Comment protéger ses données personnelles ?

Comment protéger ses données personnelles ?

Les données que vous créez et stockez sur internet ou sur vos appareils sont des éléments très précieux. S’ils sont perdus ou volés, le résultat peut être dévastateur. Nos données personnelles permettent au monde de savoir qui nous sommes, ce que nous aimons, comment nous planifions notre journée, et ce qui nous affecte.

Les données personnelles sont tout ce qui peut être lié à vous en tant qu’individu et comprend :

  • Nom
  • Adresse (actuelle et précédente)
  • Date de naissance
  • Adresse électronique
  • Données de santé
  • Documents d’identité tels que CNIB, passeport, permis de conduire, etc.
  • Coordonnées bancaires et autres informations financières
  • Identifiants de connexion
  • Données de localisation
  • Données biométriques
  • Informations sur vos opinions politiques ou religieuses
  • ..etc.

Certains banalisent la situation. « Je n’ai rien à cacher », entend-on souvent. Pourtant, les risques sont sérieux, et vos données peuvent être vendu facilement dans le darknet pour quelques dizaines de dollars.

1. Usage des données personnelles par les cybercriminels

Voici quelques-unes des utilisations abusives de nos données personnelles :

  • Vendu pour des attaques secondaires telles que les demandes de prêt frauduleuses.
  • Utilisé pour créer des comptes pour commettre une fraude.
  • Utilisé pour accéder aux services de santé en utilisant votre identité.
  • Effectuer des paiements frauduleux.
  • Utilisez les données pour l’extorsion et le chantage.
  • À utiliser dans les attaques de phishing ciblées.

 

2. Quelques conseils pour protéger ses données personnelles

En changeant certaines habitudes et en passant quelques heures à améliorer votre sécurité en ligne, vous pouvez considérablement minimiser les risques de vol de vos données.

Mettre à jour ses mots de passe

Élémentaire ? Et pourtant. Les mots de passe constituent la porte d’accès aux comptes personnels, qui recèlent souvent de précieuses informations confidentielles éveillant l’appétit des pirates. La principale faute commise est d’utiliser un ou des mots présents dans le dictionnaire, des dates importantes pour vous, des surnoms connus de votre entourage ou encore des suites logiques de chiffres ou de lettres. Pour rappel, l’an passé, le mot de passe le plus populaire était « 123456 ».

Créer des mots de passe forts et ne jamais utiliser le même mot de passe sur tous les sites ou appareils. Car si, par malheur, quelqu’un parvient malgré tout à découvrir votre mot de passe (par du phishing, en vous observant taper sur votre clavier ou autre), il aurait alors accès à l’ensemble de vos données sur tous les services en ligne que vous utilisez.

Faire attention aux empreintes laissées sur Internet

Moteurs de recherche, sites de vente, réseaux sociaux… en surfant sur Internet, les habitudes des utilisateurs sont quasi constamment épiées et enregistrées. Afin de réduire ces traces, il est possible d’opter pour le mode privé, qui permet de ne pas enregistrer l’historique de navigation, les mots de passe ou encore les cookies, ces derniers servant à suivre les habitudes de connexion. Ce mode incognito ne garantit cependant pas que des informations personnelles ne sont pas transmises aux sites visités, ni que l’adresse IP n’est pas enregistrée.

Sauvegardez vos données

Si quelque chose devait arriver à vos données personnelles, ou si vous perdez tout, vous pouvez les récupérer rapidement sans tracas si elles sont sauvegardées. Les sauvegardes aident à protéger vos photos, documents et autres données non seulement contre un dysfonctionnement technique, mais aussi contre les ransomwares et autres piratages malveillants. Sauvegardez sur un service stockage en ligne, un disque dur externe ou les deux pour une meilleure protection des données.

Rester sobre sur les réseaux sociaux

Et si le meilleur moyen de préserver sa vie privée sur Internet était finalement de limiter le nombre d’informations diffusées, ou au moins d’en restreindre la portée ? Sur Facebook notamment, il est facilement possible, par le biais des paramètres de confidentialité, de protéger son profil des utilisateurs non conviés/indésirables. Il en va de même pour de nombreux réseaux sociaux, tandis que sur les forums ou autres canaux d’échange, l’heure peut être à la retenue et à la vigilance. Car sur Internet, tout ce que vous direz pourra(it) être et sera utilisé contre vous.

Et en bonus :

  • N’utiliser que des réseaux wifi sécurisés et éviter de transmettre des données personnelles sur les réseaux publics
  • Mettre régulièrement à jour ses logiciels, antivirus, pare-feu et appareils
  • Vérifier la provenance des mails 
  • Se méfier des liens/pièces-jointes venant d’expéditeurs inconnus
  • Désactiver la géolocalisation ou la transmission de données personnelles lorsqu’elles ne sont pas nécessaires
  • Ne se fier qu’à des sites sécurisés, notamment lorsqu’il est question de transactions (vérifier le protocole https dans la barre de recherche, qui garantit une sécurité plus importante)

Pour en savoir plus, la CIL (Commission de l’Informatique et des Libertés) propose quelques ressources sur son site et est l’organe à contacter en cas d’utilisation abusive de vos données.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *